Grâce à son esthétisme et sa rapidité d’installation, le parquet flottant est un sol très convoité en France depuis plusieurs années.

L’installation d’un parquet flottant est relativement simple grâce à son système de clips intégré. Avant de commencer, les lames de parquet doivent être conservée durant 48 heures dans une pièce à température ambiante ; et le sol doit être sec, lisse et plan.

  • la première étape sera donc de poser une sous-couche, un film polyéthylène pour empêcher à l’humidité de remonter. Ces bandes seront collées entre elles avec du ruban adhésif, puis collé aux murs, 5 cm en dessous des plinthes.
  • Vous pouvez donc poser la première rangée, en commençant par le coin, tout en conservant un espace de moins d’un centimètre entre le parquet et les murs, qui pourra être maintenant avec des cales. Ensuite, vous pourrez assembler les lames les unes aux autres.
  • Pour poser la dernière lame, il faudra mesurer l’espace à combler et découper une nouvelle lame de la même dimension, tout en conservant le joint de dilatation en bout qui vous aidera pour fixer la dernière pièce.

Enfin, il vous suffit maintenant de fixer les plinthes au mur à l’aide de clous et de vous assurez que les portes ne sont pas bloqué par cette installation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s